Meilleurs Appart'Hôtels

Neutralité du Net : Croissance ou rigueur ? Sortons d’un faux débat !

Spread the love

Ce qui est en jeu c’est une mise en commun cohérente des intelligences présentes sur le site, aujourd’hui trop peu valorisées. Représentons-nous alors la matière vivante sous sa forme élémentaire, telle qu’elle a pu s’offrir d’abord. Les mots doute et croyance, comme on les emploie d’ordinaire, sont usités quand il est question de religion ou d’autres matières importantes. Il serait trop commode qu’un crime pût être physiquement réparé par le châtiment, et qu’on pût payer le prix d’une mauvaise action avec une certaine dose de souffrance physique, comme on achetait les indulgences de l’Eglise en écus sonnants. Rousseau, ce panégyriste enthousiaste de l’état de nature, s’en était préservé ; et un homme doué d’une délicatesse exquise, d’une tendresse de cœur pleine d’onction, spiritualiste jusqu’au quiétisme et stoïcien pour lui-même, Fénélon, disait : « Après tout, la solidité de l’esprit consiste à vouloir s’instruire exactement de la manière dont se font les choses qui sont le fondement de la vie humaine. On peut chez nous devenir riche par hasard, mais le faire par son travail est forcément suspect. Ce monde si parfait n’a qu’une perfection bornée ; sur quel fondement contester à Dieu, ou la faculté de concevoir quelque chose de plus rapproché de lui, ou la puissance de le réaliser ? Certains, comme Google, se verraient même bien «uberiser Uber» en imaginant dans les villes du futur un transport entièrement automatisé. Cette conclusion n’est-elle pas trop sévère pour une doctrine qui a eu des maîtres s’appelant Platon, Plotin, Malebranche, Schelling, Hegel, et qui a fait si grande figure dans l’histoire ? Neutralité du Net aime à rappeler cette maxime de Pierre Desproges « Dépourvue d’âme, la femme est dans l’incapacité de s’élever vers Dieu. En revanche, elle est en général pourvue d’un escabeau qui lui permet de s’élever vers le plafond pour faire les carreaux. C’est tout ce qu’on lui demande ». Mais cette situation, il faut bien le dire, les gouvernements qui se sont succédé depuis trente ans l’ont créée, perpétuée, aggravée sans cesse. L’exemple du voisin japonais devrait pourtant alerter les autorités chinoises, de ce Japon ayant subi une traversée du désert de vingt ans pour s’être obstiné à maintenir en vie ses entreprises et ses banques agonisantes. De l’autre, il annonce une généralisation de la complémentaire santé. Figurez-vous alors une série d’événements imaginaires qui vous donne suffisamment l’illusion de la vie, et supposez, au milieu de cette série qui progresse, une même scène qui se reproduise, soit entre les mêmes personnages, soit entre des personnages différents : vous aurez une coïncidence encore, mais plus extraordinaire. Actuellement, l’utilisation des énergies dites renouvelables (EnR) se rapporte majoritairement à l’usage du bois et des déchets par les populations pauvres : l’Afrique tire son énergie à 50% de ces types de ressource. La société institue des peines qui peuvent frapper des innocents, épargner des coupables ; elle ne récompense guère ; elle voit gros et se contente de peu : où est la balance humaine qui pèserait comme il le faut les récompenses et les peines ? Pour adopter un modèle de croissance et de développement plus socialement inclusif, il faudra élargir le prisme au travers duquel les priorités sont fixées lors de l’élaboration des stratégies économiques nationales. Certes, tous nos nouveaux malthusiens expliqueront que nous n’aurons jamais assez d’énergie, de matières premières, de nourriture pour supporter une telle croissance. Ravaisson, que nulle expérience, pas plus celle de la conscience que celle des sens, ne peut le donner. En effet, utiliser les données peut permettre de prendre des décisions commerciales plus intelligentes et peut générer plus de revenus pour les entreprises de certains types et de certaines tailles. La raison principale de cette évolution étant l’accès facilité des utilisateurs à un grand nombre de composants, délivrés sous la forme de services cloud. Sinon que la dernière mouture de cette « nouvelle gouvernance » économique met la Commission européenne dans la position d’un « FME », d’un Fonds monétaire européen, qui, au nom du non-respect des règles budgétaires par la plupart des pays, leur prescrit leur politique. L’initiative ne peut venir que d’elle, car c’est elle, et non pas la prétendue force des choses, encore moins une fatalité inhérente à la machine, qui a lancé sur une certaine piste l’esprit d’invention. Lorsque l’intelligence se trouve mise d’une manière aussi soudaine en présence d’un instinct profond et fort, elle est portée aune sorte de respect religieux. Ils ont des raisons de s’inquiéter. Si la soutenabilité de la dette des plus grands États est sans doute améliorée par cette pratique nouvelle de la BCE, cela ne concerne donc pas la dette grecque.

Pages